Six questions à Jean-Baptiste Henry

Jean-Baptiste Henry dirige Emile Henry, entreprise familiale qui équipe les cuisines de ses beaux plats en céramique depuis 1850. Située au coeur de la Bourgogne, Emile Henry continue de nous charmer avec ses collections, dont la dernière Aperitivo a été lancée en avant-première à La Trésorerie.

Jean-Baptiste répond à nos 6 questions :

1/ Qu'est ce qui vous fait courir ainsi ?

Le sens. Le sens et la passion. J’aime ce que je fais et j’y trouve vraiment du sens. A l’heure où beaucoup fabriquent en Chine et ont une vision assez court terme, trop business à mon goût, nous avons fait un choix différent, pas forcément le plus facile certes, mais avec lequel nous sommes bien. Nous aimons et défendons la cuisine faite maison et tout le plaisir qui va avec, et oui ça me fait pas mal courir !


2/ L'actualité d'Emile Henry en 2018 ?

En 2018 peut-être encore plus que les années précédentes, nous avons beaucoup d’actualités sur des produits et concepts nouveaux. Bien sûr Aperitivo, qui vient d’être lancé en avant-première à La Trésorerie. Ce sont des planches à four dessinées par Laurent Corio pour que l’apéritif, mais aussi « l’after work » soit aussi un moment de cuisine. Un moment revisité, mais avec finalement les mêmes fondamentaux que le repas plus traditionnel, que ce soit pour la préparation ou pour la convivialité que cela crée avec des personnes que l’on apprécie. 


3/ Votre dernier objet insolite découvert ?

J’ai vu à New York la semaine dernière en visitant des revendeurs Emile Henry une planche à découper, en chêne, d’au moins 1,50m. Magnifique pour une belle maison de campagne.


4/ Le lieu qui vous inspire ?

L’Italie. Je suis non seulement inspiré mais surtout fasciné par à peu près tout ce que j’y trouve à chaque fois que j’ai la chance d’y aller : l’histoire, le goût des choses bien faites, une grande finesse dans les gens et dans le « décor ».


5/ Qu'aimeriez-vous avoir que vous n'avez pas encore ?

Plus de temps ! C’est la vraie rareté de notre époque, et ça a beaucoup plus de valeur pour moi que pas mal d’objets physiques.


6/ Votre envie pour les années à venir ?

Je crois que d’un point de vue professionnel ma plus grande envie est d’arriver à faire découvrir à des personnes qui ne nous connaissent pas encore ce qui nous anime. D’un point de vue personnel j’ai très envie de voyages avec mes enfants, et pas qu’en Italie.. !

La petite sélection de Jean-Baptiste Henry

6 verres à café Picardie Le plateau allongé noir Le mini kit à chaussures Le grand plat bleu encre La scie de poche n°12 La chaise one