france (profonde)

C’est la rencontre avec des fabricants français, profondément ancrés dans
la culture populaire et le magasin La Trésorerie, qui réunit des objets beaux,
utiles et respectueux pour la maison ; l’alliance de deux univers et d’expertises
complémentaires.

Toujours dans l’optique de mettre en valeur un patrimoine artisanal et
industriel français, La Trésorerie dévoile sa première série de collaborations
baptisée france (profonde).

Sassi, Simire et Opinel racontent le début de l’histoire. Les trois fabricants ont
été sélectionnés pour la maîtrise totale de leurs processus de fabrication, et
pour avoir su inscrire leurs productions dans notre quotidien.

« A travers ces collaborations, nous souhaitions détourner des « produits ADN » avec les fabricants, pour en changer la destination et en modifier légèrement l’usage.
L’idée est de construire une collection d’objets pragmatiques, honnêtes, accessibles, et fabriqués en France. Pas de patriotisme économique là dedans.

Nous souhaitons seulement proposer des produits conçus par des ouvriers et artisans ayant des droits défendus et des rémunérations dignes, au contraire
parfois de ceux qui sont fabriqués dans des pays lointains. »

Denis Geffrault
co-fondateur de La Trésorerie

patchwork france (profonde)

Quand la sacoche de métier rejoint le bitume

Au coeur du quartier parisien de Belleville, dans le 11ème arrondissement, Sassi, le fabricant de référence des sacoches de métier s’est installé depuis 1961 dans un grand atelier où se rencontrent chaque jour artisans, techniciens et responsables. S’introduire dans les locaux c’est s’imprégner de la passion du travail bien fait.

Quand nous rencontrons Sassi, le coup de coeur est immédiat ! Une évidence s’impose rapidement : détourner la sacoche en cuir, utilisée depuis des décennies par les plombiers, bricoleurs et électriciens, pour lui offrir de nouveaux usages. Et si le sac de métier s’imposait sur le bitume ?

Les volumes et les coloris ont été retravaillés pour devenir des accessoires urbains fonctionnels. Des modèles mixtes qui s’harmonisent aux tenues sophistiquées ou plus décontractées…

Le Facteur, L’Ouvreuse et Le Mécano se portent pour aller travailler ou se balader, en bandoulière à bicyclette, ou à la main au bureau, au marché ou en soirée. Faciles à manipuler, les cuirs se déclinent en quatre couleurs : noir, blanc, indigo et naturel. La bandoulière vient animer le sac, choisie dans le même ton ou dans l’un des autres coloris.
Sac Le Facteur, naturel
Sac Le Facteur
Pour un ordinateur portable, des documents, des carnets d'inspirations...
Sac L'Ouvreuse
Sac L'Ouvreuse
Pour le strict nécessaire
Sac Le Mécano
Sac Le Mécano
Pour le strict nécessaire et un peu plus...

Sortie d’école, la chaise André

Fournisseur de nombreuses écoles françaises, Simire s’impose aujourd’hui comme LE fabricant de mobilier pour collectivités depuis 1953. Installé à Mâcon depuis leurs origines, le fabricant propose aujourd’hui de grandes séries et de l’ultra fonctionnel.

La chaise d’écolier, emblématique et véritable madeleine de Proust des français, avait besoin d’une touche de modernité. C’est par ce constat que La Trésorerie et Simire, ont décidé de s’associer pour créer le modèle André. Sorti de son cadre d’origine, il se place sans hésitation dans la salle à manger, la chambre, ou le salon. Compacte, solide et empilable, les valeurs intrinsèques de la chaise mythique ont été conservées.

Le travail a été effectué autour des formes et des finitions. Mêlée à une décoration vintage, ou des pièces pointues de designer, André, du nom du fondateur de Simire, André Benoit, sort des salles de classe, et s’installe chez soi ou pourquoi pas dans les bistros et les restaurants.


Chaise André - Cacao


Chaise André - Miel

Opinel s’installe à côté de l’assiette

Fabricant savoyard de couteaux depuis 1890, Opinel ne se présente plus. Reconnu mondialement pour son couteau de poche, avec le célèbre modèle n°8, il prouve également sa maîtrise du couteau d’office à travers la présence dans de nombreuses cuisines de son n° 112.

C’est autour de ce modèle que La Trésorerie et Opinel ont voulu proposer une édition spéciale, dotée d’un manche en bois de noyer non marqué de l’habituel logo Opinel.

Pourquoi le noyer ?
- C’est un bois très stable, dense, particulièrement adapté aux manches ou poignées (très utilisé en armurerie).
- Il pousse en France
- Son veinage aléatoire permet à chaque couteau d’être unique.
Dans cette version, l’office passe à table.

Set de 4 couteaux
de table n°112